Un endroit où il fait bon changer ses habitudes une à la fois
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Qu'est-ce que ca fait à ma santé ? 

Partagez | 
 

 Le syndrome prémenstruel : quand les hormones s’affolent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
suzanne
Admin
avatar

Messages : 6074
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 55
Localisation : rive-sud de montréal

MessageSujet: Le syndrome prémenstruel : quand les hormones s’affolent   Dim 01 Avr 2012, 09:19

Qu’est-ce que le syndrome prémenstruel ?
Le syndrome prémenstruel (ou SPM) est un terme utilisé pour désigner un ensemble de modifications physiques et psychologiques qui débutent avant le début des règles et qui cessent en même temps que, ou peu après, l’arrivée de celles-ci. Le SPM est déclaré s’il se produit pendant plusieurs cycles consécutifs1. Environ 80 % des femmes ont des troubles liés au cycle menstruel.
Quelle est son origine ?



Son origine est multifactorielle mais sa véritable origine reste encore inconnue. La recherche dans le domaine propose certaines hypothèses :

- L’implication des hormones : on a longtemps pensé que la seule cause était un déséquilibre entre les hormones sexuelles progestérone et œstrogènes. Ce phénomène peut-être accentué par un déséquilibre de la production de molécules appelées prostaglandines 1 et 2. Ces molécules sont fabriquées à partir des acides gras polyinsaturés oméga 6 et leur synthèse non-équilibrée provoque une diminution de la production de progestérone par l’ovaire, à l’origine des tensions mammaires et des gonflements par rétention d’eau.

- L’implication des neurotransmetteurs : le SPM serait associé à des troubles du métabolisme de la sérotonine (molécule impliquée dans les troubles de l’humeur, du sommeil et une attirance excessive pour le sucré). Cette implication de la sérotonine et du GABA, un autre neurotransmetteur, sont des pistes intéressantes pour expliquer la survenue du SPM2.

- Les facteurs génétiques : une plus grande sensibilité aux variations hormonales ou aux neurotransmetteurs est souvent retrouvée chez des femmes présentant un SPM2.
Quels sont les signes du SPM ?



- ballonnement abdominal
- prise de poids
- jambes lourdes
- vertiges
- acné
- affections urinaires
- changements d’humeur, irritabilité, nervosité, agressivité, perte de concentration, attirance pour le sucré…

Tous ces signes disparaissent à l’arrivée des règles.
Comment y remédier avec la Micronutrition ?



- Renforcer les apports en magnésium (fruits secs, eaux riches en magnésium…) et en vitamines B
- Renforcer les apports en tryptophane, précurseur de la sérotonine (œufs, produits laitiers, poisson…)
- Combler le déficit en PGE1 (molécule issue des acides gras polyinsaturés oméga 6) par un apport en huile d’onagre et/ou de bourrache.
source pileje micronutrition

_________________


Revenir en haut Aller en bas
 
Le syndrome prémenstruel : quand les hormones s’affolent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» syndrome prémenstruel
» Les Postures de Base du Yoga
» syndrome prémenstruel
» Calcium et vitamine D alimentaires préviennent le syndrome p
» [Cheveux] Le syndrome du toupet séparé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Habitudes santé :: Bien-être :: La santé au naturel-
Sauter vers: